COMMUNIQUÉ DU PRÉSIDENT DE LA FFHM

Jeudi 7 Mai 2020

EN ROUTE POUR UN DECONFINEMENT PROGRESSIF

Il va dorénavant falloir nous habituer à vivre avec ce Coronavirus, tout du moins en attendant un vaccin. Pour nous toutes et tous, c’est une situation inédite qui génère un grand nombre d’interrogations, des changements radicaux et une très grande responsabilité.

Depuis le début de cette pandémie, notre principal souci a été de rester en contact avec vous afin d’être au plus près de vos préoccupations. 

Le Président de la République a annoncé la date toute symbolique du 11 mai prochain pour un déconfinement progressif. Cette date nous a été confirmée et détaillée par le Premier ministre devant l'Assemblée Nationale.

Pour ce qui nous concerne et comme l’ensemble des activités en salle, nous restons fermés. Seules les activités extérieures, rassemblant 10 personnes encadrement technique compris, sont autorisées sous réserves de l’application des gestes barrières et de la distanciation entre les personnes.

En vue d’une extension de ces autorisations, le Ministère des Sports a demandé à chaque Directeur Technique National d’établir des règles spécifiques aux activités de sa Fédération : pour ce qui nous concerne, l’haltérophilie, la musculation, le cardio-training et les cours collectifs.

Tous ces éléments seront étudiés puis consignés sous forme de fiches dans un guide pratique édité par le Ministère des Sports. Il comprendra, bien entendu, toutes les règles sanitaires édictées par le gouvernement.

A cet effet, la Direction Technique Nationale a préconisé une reprise des activités de compétitions à compter du 1er septembre. Concernant les finales nationales, la reprise ne se fera pas avant le 1er novembre. Bien entendu ces dates restent variables en fonction de l’évolution de la pandémie. 

Pour ce qui est des compétitions nationales, il est évident que l’équité sur l’ensemble du territoire est la règle. Un top départ officiel sera établi au regard de l’égalité d’accès à l’entrainement dans tous nos départements.

Nous rappelons ici que l’ouverture des équipements sportifs est liée, pour la plupart de nos clubs associatifs, aux conventions d’utilisation qu’ils contractent avec leurs communes. Celles-ci sont souveraines en matière de conditions sanitaires et sécuritaires.

Les commissions techniques d’haltérophilie et de musculation poursuivent leurs consultations et échanges pour concocter au mieux les différents calendriers et implantations des finales nationales 2020-2021. En toute logique, ces calendriers devraient voir le jour avant le 15 juin pour être dans la foulée soumis à l’approbation du Comité Directeur, élargi aux Présidents de Ligues régionales qui n’y siègent pas.

Par ailleurs, compte tenu des règles sanitaires, notre Assemblée Générale Ordinaire prévue le 7 juin est ipso facto reportée à une date ultérieure. Sur ce sujet, nous reviendrons vers vous prochainement et peut-être serons-nous dans l’obligation de nous réunir sous une forme différente, non présentielle.

Dans un tout autre chapitre, le CNOSF a dégagé une somme importante de l’ordre de 670 000 Euros pour une campagne d’information très active sur tous les médias afin de promouvoir et encourager la population à rejoindre les CLUBS FEDERES pour une pratique sportive.

Pour notre part, nous confirmons notre engagement pour vous adresser comme il se doit et gratuitement des outils d’information avant le 15 juillet.

Le Mouvement Sportif a également adressé à tous les clubs un questionnaire sur les répercussions de cette situation. 23 142 réponses ont été répertoriées. Pour notre Fédération 64 clubs ont répondu. 

Autre précision, un sinistre important survenu dans l’un de nos clubs en Guyane (295 976 Euros) a entraîné un surcoût considérable de notre cotisation assurance « RC licencié ». A cet effet, nous avions prévu d’inscrire l’augmentation du prix des licences à l’ordre du jour de notre prochaine AG. 

Au vu de la situation, aucune augmentation tant des licences que des affiliations n’est à prévoir pour la saison 2020-2021.

Enfin dernier point d’actualité, ce sont les demandes de subventions dans le cadre des Projets Sportifs Fédéraux (ex CNDS).  

La période de dépôt des demandes est close et les dossiers sont actuellement instruits de manière identique à 2019. 

Très précisément, 99 dossiers nous ont été adressés, soit 2 de moins que l’an passé. Ils se répartissent en 14 Ligues régionales, 23 Comités départementaux et 62 Clubs.

Voilà donc à ce jour les différents points que nous souhaitions aborder avec vous.

A toutes et à tous je souhaite un bon déconfinement. Restez vigilants et surtout respectueux en tout point des consignes sanitaires.

Merci de votre attention et Bien Sportivement,

Jean-Paul BULGARIDHES 

Président de la FFHM

Administrateur du CNOSF

Copyright Fédération Française d'Haltérophilie - Musculation 2020. Tous droits réservés.